Les caméras d’inspection: qui, quoi, quand, comment ?

Project Description

Les caméras d’inspection font partie de la gamme des équipements utilisés dans le cadre d’inspections visuelles indirectes.

Un ensemble de caméra d’inspection se compose généralement des éléments suivants :

  • Une baie vidéo permettant l’affichage de la vidéo en temps réel et d’autres fonctions comme l’enregistrement vidéo, l’incrustation de texte, le contrôle des commandes de la caméra à savoir le pivotement, la rotation, la mise au point, l’éclairage.
  • Les diamètres de tête de caméra peuvent varier de 20 à 200 mm. La tête peut être fixe avec vision axiale (pour les petits diamètres) ou rotative à 360° et pivotante (à partir de 28mm). L’éclairage est assuré grâce à des LEDs intégrées sur la tête de la caméra.
  • Plusieurs outils permettant la mobilité de la caméra : câbles souples, joncs de poussée, perches télescopiques, robots. La distance maximale pouvant être parcourue dépend du système utilisé mais peut atteindre plusieurs centaines de mètres avec les robots.
  • Plusieurs accessoires peuvent venir compléter le système afin d’optimiser l’inspection : des centreurs permettant de maintenir la caméra au centre du tuyau lors d’inspections de soudure orbitales, des systèmes de laser permettant la prise de mesures, des systèmes d’éclairage additionnel.

 

Les principaux champs d’application des caméras d’inspection sont les marchés de l’assainissement, du forage et de l’inspection de cheminée.

  • Le marché de l’assainissement requiert des caméras de gros diamètre avec tête rotative et pivotante associées à des robots robustes pouvant parcourir de longues distances afin de progresser dans les canalisations. Ce marché implique également la rédaction de rapports d’inspection normalisés.
  • Le marché du forage nécessite des systèmes permettant une inspection pendulaire longue distance avec étanchéité de la caméra pouvant aller jusqu’à 100 bars. Des solutions laser sont souvent intégrées à la caméra pour la télémétrie.
  • Le marché de l’inspection de cheminée est fortement compétitif et on y retrouve des caméras de moindre qualité et souvent moins robustes.

L’offre est finalement limitée en ce qui concerne les marchés industriels. Les applications dans ces marchés étant très variées, beaucoup de caméras d’inspection ont été développées sur cahier des charges. Les vidéoscopes ont tendance à combler ce déficit bien qu’ils ne soient pas toujours parfaitement adaptés à l’application.
Le faible encombrement, la mise au point, l’éclairage spécifique et les solutions de mobilité modulaires font partie des principales exigences des marchés industriels.